PORTRAIT NATHALIA MENGA





BELLADONE – PORTRAIT DE SORCIÈRE CONTEMPORAINE


QUE REPRÉSENTE POUR TOI ÊTRE UNE BELLA DONNA ?

C’est une femme qui respire sa féminité, libre des carcans de l’image de la femme sclérosée dans un prototype imposé par la société patriarcale.

Et aussi simplement une « belle dame », qui rayonne par sa beauté intérieure, qui a de l’élégance, de la discrétion et de la pudeur dans un monde où l’intimité est à ciel ouvert.


CONSIDÈRES-TU FAIRE PARTIE D’UNE COMMUNAUTÉ OU D’UN ACTUEL MOUVEMENT DE MODERNISATION DE L’ARCHÉTYPE DE LA SORCIÈRE ?

Je pense être dans une continuité de cet archétype qui symbolise une figure de revendication et résistance, de libération, ainsi qu’un symbole de lutte face aux oppressions et aux dominations en tout genre. Cet archétype représente la puissance invaincue des femmes et à leur empowerment. Je ne me sens pas attachée à l’hybrdation qu’il y a eu entre sorcière et féminisme. Je ressens le besoin dans ma communauté de continuer la route tracée par ces femmes qui font tomber le patriarcat, en aidant les femmes à retrouver le pouvoir de leur féminité.

Cependant le tout avec douceur et élégance afin de préserver les qualités du féminin sacré.


TA SORCELLERIE S’EXPRIME DE QUELLES MANIÈRES ?

Dans le fait que j’assume ma vieillesse du haut de mon demi-siècle, les cheveux grisonnants et bouclés, et que je ne suis pas attachée à l’image de la femme/enfant prise au piège dans une plastique hyper sexualisée. S’assumer tel qu’on est en sortant de la norme plastique est une caractéristique du contiuum de l’archétype.

Pour le reste, l’expression de ma « sorcellerie » selon les dires de mon entourage, s’exprime par mon lien tissé serré avec la nature, mon lien dans la constance avec elle, depuis mon enfance, dans l’utilisation de la médecine des plantes, leur culture et transformation pour le plus grand bien de tous.



QUELS SONT LES RITUELS QUI FONT PARTIE DE TA PRATIQUE ?

Il y a les rituels d’immersion totale dans la nature, comme dormir dans ma forêt à la belle étoile si le temps le permet, aller à la chasse aux champignons, préparer une tisane forestière après la récolte du moment, et surtout… nager nue dans ma rivière. Ces rituels me permettent de sentir les éléments dans toute leur simplicité et leur puissance et d’entrer en communion avec eux, cela me recentre, m’apaise, je me reconnecte à chaque fois à mon essence.

Ensuite il y a les rituels alchimiques, ceux où le monde végétal m’a choisi comme ambassadrice pour venir aider l’humain à grandir dans le respect de la nature. Ces rituels de transformation du végétal sont intemporels et perpétuent sans aucun doute la tradition alchimique.


SELON TOI, À QUOI CONTRIBUENT LES SORCIÈRES MODERNES ? COMMENT INFLUENCENT T’ELLES LE COLLECTIF ?

Les sorcières modernes, je l’espère contribuent à l’épanouissement de la femme et la reprise de leur pouvoir dans un monde où on demande aux femmes de répondre à des exigences patriarcales sans respecter leurs cycles naturels et leur essence féminine comme dans le besoin de vivre la maternité à 100%.

L’influence de ces mouvements permettra de retrouver le sens.


SELON TOI Y A-T-IL UN LIEN ENTRE SORCIÈRE ET FÉMINITÉ ?

Dans mon cœur le lien existe entre sorcière et féminité.

Les sorcières ont souvent besoin elle-même en premier de se reconnecter au féminin.

Le féminin est l’essence de la femme et cette reconnexion est simplement un retour à la source. Son grand avantage, et qu’il permettra à l’homme de reprendre le pouvoir de son masculin sacré naturellement.


TE CONSIDÈRES-TU COMME UNE MILITANTE ? AS-TU LA VOLONTÉ DE T’ÉMANCIPER EN SORTANT DES CONSTRUITS ET DES NORMES ÉTABLIES ? SI OUI, DE QUELLES MANIÈRES ?

Je ne me considère pas comme une militante, je suis le chemin qui m’a été donné dans cette vie, je le fais simplement et naturellement sans rien forcer.

Mon côté militante, s’exprime peut-être plus dans mon côté enseignante où je partage mon savoir afin de peupler la terre de petites sorcières en herbes.

Je suis née dans la volonté de participer à l’élaboration d’un monde où l’humain a oublié d’où il vient en lui rappelant qu’il est né de la nature parfaite.


QU’EST-CE QUE LA MAGIE POUR TOI EN 2020 ?

La qualité de présence….


Nathalia Menga